Gestion des actifs avec un système d'E/S déporté

L'usine de Sasol à Brunsbüttel, en Allemagne, optimise le fonctionnement de l'usine grâce à la solution d'E/S déportée excom de Turck

Dans le cadre de l'optimisation continue de son usine, des solutions d'E/S déportées sont progressivement mises en place pour remplacer les solutions de câblage traditionnelles dans l'usine de Sasol à Bruns­büttel. Ces solutions réduisent non seulement les dépenses en câblage et documentation mais augmentent également la capacité de l'usine et offrent les bases nécessaires pour optimiser l'efficacité de l'exploitation grâce à la gestion des actifs et aux outils FDT/DTM.

  • Le câblage 24V, très onéreux, est superflu puisqu'une alimentation 230 V est suffisante pour excom.

Optimisation des processus

L'usine de Sasol de Brunsbüttel produit des alcools gras et de l’alumine très pure. Jusqu'il y a peu, Contronic P, un système de contrôle des processus ABB dépassé, était utilisé pour la production d'alumine. Les spécialistes de Sasol l'ont remplacé dans le cadre de leur optimisation continue des processus et ont migré vers un système Melody/800xA. Après adoption d'un système de contrôle des processus plus moderne, il a fallu également modifier le reste de l'équipement, notamment les contrôleurs, les détecteurs, etc. précédemment installés dans le tableau de commutation de la salle de commande. Même les dispositifs de terrain et de mesure plus anciens ont dû être remplacés. Sasol a raccordé les nouveaux dispositifs à l'aide de la solution d'E/S déportée excom de Turck. Rien que pour ce projet, Turck a modernisé dix armoires de commande.

Plus besoin d'une ligne 24 V

Les spécialistes de l'usine de Sasol à Brunsbüttel ont toujours été très satisfaits de l'efficacité de la solution d'E/S modulaire déportée de Turck depuis l'installation des premières stations excom en 2005. Depuis lors, les systèmes d'E/S déportés de Turck sont implémentés dans la vaste majorité des systèmes de contrôle des processus de l'usine de Brunsbüttel pour la plus grande satisfaction de la direction.

« Lorsque nous avons commencé à chercher une solution d'E/S déportée répondant à nos exigences, excom s'est directement imposée grâce à un atout exceptionnel : le système peut fonctionner dans des zones à risque d'explosion avec une alimentation 230 volts », explique Jörg Brouwer, directeur de la division Process Control Technology à propos du choix de la solution Turck.

Les systèmes d'E/S classique exigent une alimentation 24 volts. S'il fallait amener cette tension sur le terrain sur des distances de 300 ou 400 mètres, il faudrait des sections de câble énormes pour compenser la baisse progressive de tension sur de telles longueurs de câble et pouvoir garantir la tension de sortie nécessaire. En utilisant directement une tension de 230 volts sur site, ce problème est résolu et des câbles avec une section normale suffisent amplement.

30 stations en cours d'utilisation

Sasol possède environ 30 stations excom dans la seule usine de Brunsbüttel. Le système d'E/S déporté pour zones à risque d'explosion offre des modules d'E/S décentralisés compatible bus pour connecter des dispositifs de terrain intrinsèquement sûrs binaires et analogiques. Grâce à son degré de protection, le système peut être utilisé en zones 1 et 2. Les circuits de terrain peuvent être utilisés jusqu'en zone 0.

Comme de nombreux utilisateurs de systèmes d'E/S déportés veulent bénéficier d'une structure de bus de terrain sans sacrifier la disponibilité, excom est la solution idéale puisqu'elle offre une configuration complètement redondante. Il est possible d'installer une alimentation 24 Vcc ou 230 Vca, avec ou sans redondance. Tous les modules, y compris les systèmes d'alimentation, peuvent être remplacés en zone 1 en cours de fonctionnement. Outre la disponibilité accrue, le remplacement à chaud et la protection contre les risques d'explosion, le système permet un paramétrage HART continu des dispositifs de terrain via le bus.