Identification dans l'entreposage de produits alimentaires

  • Le producteur utilise le système RFID pour le contrôle et la traçabilité du flux des matières premières

  • Chaque palette est équipée d'un support de données RFID au niveau du pont intermédiaire

  • La tête de lecture-écriture collecte les données et les transmet par connexion sans fil

Une importante société chinoise de l'agroalimentaire cherchait à implémenter un système de gestion des matières premières en temps réel qui permette de suivre et contrôler les matières premières via la technologie RFID. Le système doit évaluer les informations de la liste de données de l'entrepôt et attribuer les palettes individuelles aux stocks de matières premières. Ensuite, les données sont écrites par une tête de lecture-écriture combinée via RFID sur le support de données fixé à la palette.

Ensuite, l'API attribue automatiquement des zones d'entrepôt aux palettes et guide le chariot élévateur afin qu'il entrepose les matières premières dans les zones correspondantes. Le chariot élévateur, également équipé d'une tête de lecture-écriture, enregistre l'emplacement et les informations produits dans le système central.

Pour garantir une disponibilité élevée, le système intègre la redondance afin de bénéficier de données centralisées et décentralisées. Pour le processus de sortie, le principe du premier entré-premier sorti est appliqué. Le système guide automatiquement le chariot élévateur afin qu'il transporte les marchandises vers les chaînes de production appropriées, selon les tâches de production définies. Pendant le transport, la tête de lecture-écriture du chariot vérifie le support de données de la palette pour déterminer si ce produit est nécessaire. En cas d'erreur, le système génère une alarme et indique automatiquement les mesures à prendre.

Palettes numérisées

Les tags RFID sont déjà intégrés aux palettes. Cela simplifie l'implémentation d'un système de gestion numérique précis pour de grosses quantités de marchandises. Le personnel ne doit pas imprimer de nombreux codes à barres à l'avance, les coller sur les palettes et les scanner avec un lecteur de codes à barres. Pour les palettes équipées de tags, tout se passe au cours d'une seule opération de lecture-écriture.

Les tags RFID peuvent être également utilisés dans des environnements difficiles. En effet, les tâches et les rayures présentes sur leur surface n'ont pas d'incidence sur leurs performances. Les tags sont recyclables et peuvent également être utilisés sous la pluie. En outre, l'UID du tag améliore la précision de la traçabilité des marchandises.

La production de glutamate de sodium se fait dans des conditions humides. Les matières premières en poudre sont stockées séparément de la production. Le système doit fonctionner parfaitement dans des conditions sèches et poussiéreuses comme dans un environnement humide. C'est la raison pour laquelle la société utilise des passerelles de bus de terrain BL67 de Turck avec le module RFID BL ident IP67. Il est fixé au chariot élévateur et, grâce à son indice de protection IP67, peut fonctionner parfaitement dans les deux types d'environnement. Comme c'est la tradition dans le secteur alimentaire, il faut utiliser des tags IP68 car les matières premières entrent en contact direct avec les palettes. Une tête de lecture-écriture BL ident fixée au chariot permet de lire et d'écrire pendant le transport.

Connexion sans fil des chariots élévateurs

Le défi majeur de ce projet était la connexion des passerelles aux chariots élévateurs et aux systèmes de commande. Après plusieurs discussions et tests, Turck a proposé un réseau Ethernet sans fil qui permettait aux passerelles programmables et aux systèmes de commande de communiquer.

En savoir plus