Développement d'un système de contrôle des processus en partenariat

Développement d'un système de contrôle des processus en partenariat Yokogawa et Turck ont collaboré au développement de lignes Profibus DP dotées de fonctionnalités de configuration en cours de fonctionnement (HCIR)

Le système de contrôle des processus d'une usine chimique devait être remplacé. Pour cela, les propriétaires recherchaient une solution redondante et fiable, dotée de fonctionnalités HCIR. Pour satisfaire cette exigence, Yokogawa et Turck ont travaillé en collaboration étroite avec les spécialistes du client et développé une solution personnalisée dont le client n'est pas le seul à profiter. En effet, l'implémentation spéciale d'origine est devenue un produit standard pour les deux fabricants.

  • Deux stations d'E/S excom déportées avec Profibus et des coupleurs de segments

Le projet de collaboration entre Yokogawa et Turck a répondu à toutes les attentes : en coopération avec le client, les sociétés ont développé une connexion redondante entre les systèmes d'E/S déportés excom de Turck et Centum VP, le système de contrôle des processus de Yokogawa.

Optimisation continue des processus

L'ancien système de contrôle des processus commençait à se faire vieux et ne pouvait plus prendre en charge les exigences techniques récentes, notamment au niveau d'interfaces comme Profibus ou OPC. Au moment de la révision standard de l'usine, Sasol a décidé de profiter de l'interruption d'activité pour remplacer le système de contrôle existant. Le système d'E/S excom déporté de Turck, déjà installé dans d'autres parties de l'usine, a servi à connecter les dispositifs de terrain en zone 1. À l'époque, le client avait choisi excom car il s'agissait de la seule solution d'E/S déportée qui pouvait fonctionner sous 230 volts en zone 1. Compte tenu de la longueur des câblages, les solutions fonctionnant sous 24 volts nécessitaient de grosses sections de câble pour compenser la baisse de tension.

L'équipe chargée de connecter le nouveau système de contrôle a établi un profil de spécification bien défini : une connexion Profibus redondante vers les systèmes d'E/S déportés qui doivent pouvoir être étendus par carte mais aussi par station en cours de fonctionnement. Cette fonction d'extension en ligne est connue des spécialistes sous la désignation HCIR, soit la modification de la configuration en cours de fonctionnement.

Développement des fonctions HCIR

« Au moment de la configuration, ce standard n'avait pas encore été décrit dans l'association d'utilisateurs Profibus. En d'autres termes, il fallait développer des solutions individuelles entre le système de contrôle et le système d'E/S », explique Holger Schneider, commercial chez Yokogawa. Après 15 mois de test et d'implémentation, leur dur labeur a été payé de retour : le client dispose aujourd'hui d'une solution qui n'existait pas encore sur le marché. Yokogawa et Turck ont étendu leur gamme de produits pour ces fonctions et tiré une valeur ajoutée de l'application. Comme le résume M. Schneider, ce succès n'est pas seulement dû aux connaissances spécialisées et des produits des équipes impliquées : « l'étroite coopération entre les spécialistes sur site et les ingénieurs d'application chez Turck et Yokogawa a permis de développer rapidement des solutions optimales. Le courant est très bien passé. »

Aujourd'hui, cette solution logicielle spécialisée est devenue un produit standard et Centum VP dispose désormais d'une version officielle du logiciel pour le système de contrôle, ce qui permet aux clients Yokogawa d'exécuter leur système de contrôle des processus avec excom dans un système HCIR redondant. Chez Turck, le micrologiciel adapté a été intégré en standard dans le système d'E/S déporté excom. Des communications redondantes et une configuration HCIR via Profibus-DP sont désormais tout à fait possibles entre Centum VP et excom.