Système d'E/S déporté pour les distilleries

  • Les 12 armoires excom possèdent un schéma de bornier illustrant l'affectation de chaque sortie

L'ancien système d'automatisation de la cuverie se composait de trois API ITT avec câblage classique via des barrières à la zone dangereuse. La distillerie irlandaise utilisait déjà le bus de terrain avec les réseaux Profibus DP et PA, installés ailleurs sur le site. Il n'était pas surprenant dès lors qu'elle décide d'utiliser le bus de terrain lors de cette mise à niveau.

Elle a choisi DeviceNet pour les postes de commande des moteurs et Profibus DP pour la communication de tous les signaux d'automatisation sur le terrain. La distillerie irlandaise a opté pour la solution excom Profibus DP pour les parties dangereuses de la zone 1 car c'était la meilleure solution d'interface des signaux d'automatisation. Les systèmes excom ont été fournis par le distributeur irlandais de Turck, Tektron, basé à Cork, en Irlande, également conseiller technique sur le projet.

Haute densité de canaux et remplacement à chaud

Mick McCarthy, Directeur E&I du projet pour IDL, a préféré excom à d'autres systèmes d'E/S déporté pour zones dangereuses en raison de la densité élevée offerte par le rack du module MT18. Il était également intéressé par la fonction de remplacement à chaud qui permettait de retirer et d'ajouter tous les modules en cours de fonctionnement, sans devoir interrompre la communication du bus de terrain. Autre avantage : l'ajustement automatique de puissance de la carte de sortie numérique DO40Ex utilise uniquement ce type de carte d'E/S pour toutes les cartes de sortie numérique, ce qui simplifie la spécification et la conception technique.

La facilité de l'implémentation de la redondance des communications et de l'alimentation a été un autre critère décisif. IDL a opté dès le départ pour la redondance des communications. En revanche, la société n'a pas encore implémenté la redondance de l'alimentation à ce jour mais elle sait qu'elle peut sans problème le faire en intégrant un module d'alimentation supplémentaire dans le rack MT18.

La présence d'une LED pour chaque dispositif sur le rack était un autre facteur déterminant dans le choix du système excom. Les boîtiers en acier inoxydable de Turck possèdent une fenêtre qui permet à l'opérateur ou au technicien de maintenance de voir le statut d'une carte ou d'un canal sans ouvrir la porte.

Le projet portait sur environ 800 systèmes d'E/S et l'intégration a été réalisée par Rockwell Engineering, Cork, à l'aide d'un API Allen Bradley. Il a nécessité l'acquisition de 12 nouvelles stations d'E/S déportées excom (MT18). Pour atteindre le débit maximal disponible (1,5 MBauds), il a fallu utiliser 4 coupleurs de segments SC12Ex Turck, lesquels ont fourni 4 ensembles de segments Profibus intrinsèquement sûrs redondants sur le terrain, ce qui a permis aux ingénieurs de conception de conserver une longueur de câble Profibus DP maximale inférieure à 200 m. Les emplacements des modules d'E/S déportés ont été choisis pour assurer une bonne distribution et limiter au minimum la longueur des câbles des instruments.

La cuverie joue un rôle important dans le processus de distillation. Il était capital d'effectuer l'essentiel du travail d'installation ainsi que les tests de fait et la mise en service avant de débrancher le système existant. La solution a été plus facile à implémenter grâce aux systèmes d'E/S déportés excom dans la mesure où le nouveau câblage d'automatisation a pu être installé sans entraver la production.